Choisissez l’équipement adapté pour la pratique du VTT

360
Partager :

Le vélo tout terrain ou VTT est un sport qui permet de s’aventurer dans des zones difficiles d’accès. Il est idéal pour s’évader toujours plus loin en montagne ou dans des forêts. Cependant, en cas de problème lors d’une randonnée, le cycliste sera livré à lui-même surtout s’il roule seul.

Vous l’aurez compris, il ne suffit pas d’avoir un VTT pour pratiquer ce loisir. Pour votre sécurité, votre santé et votre confort, il est important de bien s’équiper. Choisissez des équipements adaptés sur lesquels vous pourrez compter en cas de choc, de chute ou d’accident. On pense notamment au casque, aux chaussures, aux gants, aux lunettes et au sac à dos.

A lire en complément : Où acheter des équipements pour une partie d’airsoft?

Le vélo tout terrain qu’il vous faut pour pratiquer

Pour pratiquer le VTT dans les meilleures conditions qui soient, il faut un engin de qualité, adapté au type de terrain que l’on souhaite affronter. Pour cela, il existe différents types de vélo tout terrain :

  • Le VTT hardtail,
  • Le VTT cross-country,
  • Le VTT all-mountain,
  • Le VTT enduro,
  • VTT descente/free ride…

On a également le VTT descente ou DH, le VTT trial et le VTT dirt qui possèdent chacun leurs particularités. Quel que soit l’endroit où l’on souhaite aller rouler, il est important de s’équiper d’un casque de vélo avant de quitter la maison. Indispensable pour la pratique de ce sport, cet équipement permet de protéger la tête en cas de chute ou d’accident (nous y reviendrons).

A lire aussi : Tignes et ses incontournables (glacier, barrage, lac...)

Le VTT hardtail

Le VTT hardtail est un engin semi-rigide qui n’embarque qu’un système de suspension à l’avant sur la fourche. Il est adapté pour les randonnées et à la pratique du cross-country. Si vous êtes débutant, c’est le vélo qu’il vous faut pour avoir de bonnes bases de pilotage.

Le VTT cross-country

Le VTT cross-country tout-suspendu est un engin de compétition olympique. Il est équipé d’une suspension arrière qui offre une excellente motricité en descente. De plus, son cadre ultra léger facilite les mouvements du cycliste.

Le VTT all-mountain

Ceux qui souhaitent pratiquer le vélo sur tous les types de terrains peuvent jeter leur dévolu sur le VTT all-mountain. Robuste et performant, cet équipement offre une bonne aisance, quel que soit le niveau de difficulté des sentiers.

Le VTT enduro

Les amoureux de sensations fortes peuvent miser sur un vélo polyvalent comme le VTT enduro. S’il est adapté pour les randonnées, cet équipement est très pratique sur les descentes. Avec lui, vous irez vite et les passages cahoteux ne vous feront pas peur.

VTT descente/Free ride

Pour exécuter des figures impressionnantes, faire des sauts et démonstrations, il faut avoir un vélo approprié comme le VTT descente/free ride. Cet engin tout suspendu est si robuste qu’il encaisse les chocs provoqués par les sauts.

En ce qui concerne le VTT dirt, il est un mixte entre vélo tout terrain et BMX. Il est idéal pour effectuer des figures freestyles dans les airs, mais n’est pas conçu pour les longues distances. Enfin, le VTT Trial ne possède ni selle ni suspension. Le cycliste doit franchir des obstacles comme des troncs d’arbres et des rochers sans mettre le pied au sol. L’engin est alors dénué de toute fioriture pour faciliter les mouvements de son utilisateur.

Choisissez un casque adapté au VTT

Avant d’enfourcher son vélo, la première chose à faire c’est de vérifier si son casque est bien posé sur sa tête. C’est un équipement incontournable pour un cycliste. Il assure la sécurité du vététiste et permet de pratiquer l’esprit tranquille. Pour cela, il faut bien l’ajuster. Il doit être stable sur la tête pour ne pas tomber au moindre choc. Veillez alors à ne pas choisir un accessoire trop petit ou trop grand.

Choisissez un casque adapté à la discipline de VTT

Encore faut-il choisir un casque adapté et de qualité qui puisse assurer une protection optimale. Contactez des sites fiables de vente en ligne de pièces et vélos complets pour avoir du bon matériel à prix réduit.

Les bonnes chaussures pour le VTT

Mettre de bonnes chaussures avant d’enfourcher son vélo tout terrain est une évidence. Le VTT est un sport exigeant et technique. C’est pourquoi ces paires sont soigneusement élaborées pour permettre aux cyclistes de réaliser des prouesses. À chaque discipline correspond un type d’équipement dont les caractéristiques répondent à des attentes bien précises. Les chaussures VTT se distinguent des paires classiques par leur semelle (souple et résistante), leur système de fixation pour pédales automatiques et leur système de serrage qui maintient bien le pied.

Par exemple, pour pratiquer le VTT descente, freeride et dirt, il faut un équipement à la fois robuste et flexible pour résister aux contraintes de ces disciplines. Ce genre de chaussure offre un maximum de sensation dans le pédalage. Les adeptes de l’enduro, eux, devront miser sur des chaussures confortables avec des semelles souples. Ceux qui pratiquent le VTT de cross-country doivent opter pour des équipements légers et rigides qui apportent une grande efficacité aux pratiquants.

Des chaussures avec crampons sont généralement nécessaires pour des séquences de marche lors des compétitions ou courses sur terrains gras (herbe naturelle humide et très souvent boueuse). La présence de ces accessoires facilite la vie aux cyclistes et leur permet d’aller à l’aventure sans craindre pour leur sécurité.

Prévoyez un équipement pour le mauvais temps

De nombreux pratiquants préfèrent ranger leurs vélos lorsque le mauvais temps arrive pour éviter d’être trempé. Pourtant, il existe de nombreux accessoires de protection pour faire du cyclisme quand il pleut. Pour rester sec, voici ce qu’il faut : une veste imperméable, un poncho de pluie, une combinaison de pluie, un pantalon imperméable.

Une veste étanche et respirante est idéale pour se protéger de la pluie. Un tel équipement offre un bon confort en évacuant la chaleur du corps vers l’extérieur. Misez sur un vêtement qui a assez de longueurs sur l’arrière afin de protéger au mieux le bas du dos.

Plus efficace que la veste, le poncho ou cape de pluie permet de protéger une plus grande zone du corps. Il existe également des combinaisons de pluie pour rester parfaitement au sec. On peut les enfiler par-dessus ses tenues habituelles. Enfin, pour mieux protéger le bas du corps, il est préférable de choisir un pantalon imperméable et respirant. Choisissez un vêtement confortable pour ne pas ressentir de gêne pendant la conduite.

Des gants et des lunettes adaptés au VTT

Les gants et lunettes sont des accessoires incontournables pour la pratique du vélo.

S’ils permettent d’éviter les blessures, les gants offrent également une meilleure prise en main de l’engin. Un accessoire aux doigts longs est très prisé par les cyclistes parce qu’il recouvre entièrement la main. En revanche, les équipements aux doigts courts sont destinés aux amateurs en quête du strict minimum. Pendant l’hiver ou lors des courses dans la neige, il est recommandé d’utiliser des gants épais. Enfin, des modèles fins sont utiles en été ou lorsque la température est relativement élevée.

Offrez-vous des lunettes adaptées et de qualité pour une protection optimale

En ce qui concerne les lunettes, elles sont indispensables pour se protéger des rayons UV, du vent, des insectes, du sable, de la poussière, etc. La couleur de ces équipements indique leur niveau de protection, de 0 à 4. Le chiffre 0 indique des lunettes claires ou légèrement teintées, idéales pour rouler de nuit ou par mauvais temps. Des verres foncés, de niveau 4 offre une protection optimale. Elles sont recommandées pour les sorties en montagne où la luminosité est forte.

Quel sac à dos choisir pour la pratique du VTT ?

Le sac à dos de VTT est différent des accessoires classiques ou standards qui bougent sur le dos au moindre mouvement. L’équipement du cycliste, lui, est conçu pour faire corps avec le pratiquant. Il suit le vététiste dans ses moindres mouvements et reste stable. Il embarque des bretelles amincies et une ceinture ventrale qui facilitent la vie à l’utilisateur. Certains modèles sont ventilés au niveau du dos, ce qui permet d’améliorer le confort.

Misez sur un sac à dos adapté à votre taille et qui possède une proche d’hydratation. Choisissez également un équipement composé d’au moins 2 compartiments, avec plusieurs rangements pour les outils (pompe, chambre à air…). Un sac à dos pour vélo tout terrain doit embarquer un système de fixation pour le casque.

Partager :