Compte de résultat : comment le créer ?

6
Partager :

L’ état des résultats est le document de fin d’exercice, connu sous le nom d’état sommaire, qui présente toutes les recettes, appelées « recettes » et toutes les dépenses, appelées « dépenses ». Le compte de résultat ne tient compte que des opérations qui ont eu une incidence sur le résultat de l’exercice observé.

Il vous permet de savoir :

Lire également : Quelle mutuelle choisir pour votre entreprise

  • si votre entreprise a un résultat : le revenu est supérieur à la dépense
  • si votre entreprise a une perte : les dépenses sont supérieures aux recettes

Nous avions vu dans un article précédent, comment faire votre bilan.

Ces états (le bilan et le compte de résultat) représentent la base de la comptabilité ! Cependant, bien qu’il existe une forte relation entre le bilan et le compte de résultat, ces deux documents ne sont pas destinés à produire les mêmes informations. Un commentaire sur le passé de l’entreprise (le bilan donne une bonne vue de l’actif de l’entreprise ainsi que de ses variations depuis sa création) et l’autre sur son présent (le bilan ne s’intéresse qu’à l’année écoulée).

A lire aussi : Les meilleures activités de team building

L’ achèvement de l’état de résultat est assez simple, mais nous verrons comment remplir ce document en trois étapes :

  • présenter et comprendre un état de résultat
  • remplir un compte de profits et pertes
  • analyser un compte de profits et pertes

Étape 1 : Présenter et comprendre un état de résultat

Un compte de profits et pertes est utilisé pour déterminer le résultat net global de l’entreprise ! Mais afin de atteindre ce résultat, nous devrons calculer 3 sous-résultats :

  • Résultat d’exploitation : Il mesure la performance de l’activité de l’entreprise, c’est-à-dire la rentabilité de son modèle d’affaires. Ainsi, le résultat d’exploitation donne une image sincère de l’activité normale et habituelle de l’entreprise. Il est calculé comme suit : résultat d’exploitation — charges d’exploitation
  • résultat financier : Il mesure les opérations de financement sélectionnées par l’entreprise. Il est mesuré comme suit : revenu financier — charges financières
  • le résultat exceptionnel : Il mesure les transactions ponctuelles qui ont eu lieu au cours de l’exercice précédent. Par définition, ils ne réapparaîtront certainement jamais. Il est calculé comme suit : Revenu exceptionnel — Charges exceptionnelles

Une fois que ces trois résultats ont été déterminés, il vous suffit de calculer le revenu comptable net, qui se trouve être l’addition des trois résultats ci-dessus, auxquels nous déduirons l’impôt sur le revenu et le montant de la participation des employés.

Maintenant que vous en savez plus sur la composition du compte de résultat, voyons comment le remplir.

Étape 2 : Remplissez un compte de profits et pertes

Afin de remplir un compte de profits et pertes, vous devrez identifier les dépenses et les produits. Pour ce faire, vous pouvez avoir un plan de comptes pour vous faciliter la tâche.

Les charges et les revenus seront classés selon leur typologie, comme expliqué ci-dessus.

Concentrons-nous sur les produits et ensuite les charges afin que vous compreniez la question.

Les produits

En ce qui concerne les produits, c’est assez simple ! La majeure partie du produit consiste en un chiffre d’affaires pour les entreprises en exploitation (la majorité des entreprises) ou des produits financiers pour les sociétés holding (présentes dans des groupes de sociétés).

Le reste des produits sera classé dans les trois catégories mentionnées ci-dessus, à savoir :

  • les produits d’exploitation
  • produits financiers
  • produits exceptionnels

Frais

En ce qui concerne les accusations, la classification n’est pas cartésienne. En fin de compte, nous retrouverons la classification en trois catégories (exploitation — financière — exceptionnelle) mais avant d’y parvenir, les dépenses seront traitées comme suit :

  • achats de biens et de matières premières et variations des stocks
  • les charges externes et les frais généraux. Sont regroupés dans cette catégorie loyers, locations, assurances, frais, entretien, publicité…
  • impôts et taxes
  • frais de personnel
  • charges financières
  • et enfin les charges
  • exceptionnelles

L’ affectation des dépenses et des revenus dans les différentes catégories vues ci-dessus est utile ! Et oui, sinon quel est le but ?

[ vc_cta h2= » Besoin d’un logiciel pour faire votre compte de revenu ?  » txt_align= » centre » add_button= » bas » btn_title= » Contactez-nous » btn_color= » primaire » btn_align= » centre » btn_link= » url:http://Contact.blc-conseil.com/Hotline-free ?source=blogBLC-article-account-result|title:contactez-nous |Cible : _blank| » btn_custom_onclick= » true » btn_smooth_scroll= » true »] [/vc_cta] [vc_column_text]

Troisième et dernière étape : analyse du compte de résultat

Comme mentionné ci-dessus, la répartition des dépenses et des revenus dans les différentes catégories permet l’analyse finale de la performance de l’entreprise. Pour cela, plusieurs indicateurs sont ventilés par le compte de profits et pertes, à savoir :

  • marge commerciale
  • valeur ajoutée
  • résultat d’exploitation
  • le résultat financier
  • le résultat exceptionnel
  • revenu net

Cette division du compte de profits et pertes est essentielle pour l’entrepreneur, car elle lui permet de déterminer la position de dépenses où les ressources produites sont consommées.

Enfin, il existe un lien entre le bilan et le compte de résultat puisque le résultat net présenté dans le compte de résultat est également reflété dans les passifs du bilan en capitaux propres.

Savoir faire un état de résultat est important, mais actuellement le logiciel spécialisé dans la préparation des documents de fin d’année effectue automatiquement ce travail. Il est donc important pour tout chef d’entreprise, au-delà de savoir comment remplir un compte de profits et pertes, de savoir comment l’interpréter ! Nous espérons que cet article vous aidera à mieux comprendre ce document.

Par-dessus tout, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire suite à cet article et même à nous contacter.

[ /vc_column_text] [/vc_column] [/vc_row] [vc_row] [vc_column width= » 1/3″] Échantillon de résultat – Logiciel de comptabilité Sage – Page 1 [/vc_column] [vc_column width= » 1/3″] Exemple de relevé de résultat – Sage Accounting Software – Page 2 [/vc_column] [vc_column width= » 1/3″] Modèle de compte de résultats [/vc_column] [/vc_row]

Partager :